mardi 5 avril 2011

Médiathèque de Mérignac, fin d'une exposition

Un grand merci à toute l'équipe de la Médiathèque : Sébastien, Catherine, Denise, Gaëlle, qui chacun à tour de rôle ont accompagné les visiteurs dans ce parcours interactif "Médias sociaux : regards d'artistes"
Il restera un film, installé à l'étage, hors exposition, et qui permet au public de suivre les déplacements de Naastik RAU, avatar de Frédéric LE BERRIGAUD qui a réalisé ce machinima dans l'exposition immersive Fleurs de vie
Le vécu a approfondi un peu plus cette expérience riche du lien, du tissage invisible entre les êtres et qui fait que les actes se posent avec grâce dans la vie

"Médias sociaux, regards d'artistes" soirée de finissage d'exposition à la Médiathèque de Mérignac

1er Avril 2011 - Médiathèque de Mérignac (Bordeaux)
L'exposition "Médias sociaux : regards d'artistes" a été largement visitée depuis le 3 Mars, une équipe de médiateurs accompagne ce parcours d'explications sur les médias sociaux et le travail de chacun des six artistes participants
Quelque inquiétude de la part de Catherine GERBIER, responsable de la Cyberbase, il fait trop beau pour donner l'envie d'un vernissage
Sont au rendez-vous non seulement du public, mais aussi des partenaires de Médias-Cité (association organisatrice de l'évènement)
Les artistes de "The road between us", Maxime MARION et Emilie BROUT, expliquent eux-même leur travail à un responsable de Jeunesse et Sports, ainsi qu'à l'adjoint à la culture
L'utilisation de Google Earth, relié au réseau Flick'r, permet de simuler une sorte de trajet fictif entre diverses personnes qui ont publié des images géolocalisées dans une région donnée, sélectionnée justement par le visiteur
Puis Gaëlle, médiatrice culturelle, continue le parcours
Le public découvre le travail de Gregory CHATONSKY, artiste vivant entre Montréal et Paris, et utilisant ici les blogs
Les mots récupérés sont anglais, et en lien avec les sentiments
Ainsi sélectionnés ils constituent des livres reliés toutes les heures (en théorie)
Gérald ELBAZE, (directeur de Médias-Cité) ne manque pas d'ajouter quelques compléments
La visite se poursuit en pleine lumière auprès des ballerines d'Albertine MEUNIER, des angelinos sensibles aux mots tweetés
Gaëlle fait ainsi une démonstration en direct : anges, être aux anges, déclenchent une musique ou une autre, ballerine rouge ou blanche
Détournement poétique d'un outil professionnel d'information et communication
Dans l'espace de Anne ASTIER, l'exposition Fleurs de vie
Gaëlle parle des mondes virtuels, tels Second Life, dans lequel reconstruire une réalité ou au contraire libérer l'imaginaire
Anne et Frao (sculpteur qui habite la région) évoquent l'exposition, Frao est l'une des personnes ayant été invitées à partager la création de cette oeuvre, exposition en 3D conçue à Tournicoton, lieu où Anne ASTIER a développé un travail en co-creation avec divers partenaires
L'architecture aérienne de Frao, toute en dentelle blanche, dans laquelle Anne a posé des portraits représentant chacun avec la fleur qui le représente, façon poétique et sensible de rendre compte de l'unicité et l'interconnexion des êtres, et matérialiser l'émergence de la noosphère, champ d'information dont nous voyons de plus en plus la manifestation, par les médias sociaux notamment
L'élu à la culture est invité à tester le déplacement de l'avatar, spécialement créé pour l'occasion
Une démonstration s'impose dans le travail collaboratif des 3 artistes de AWR (Acting Without Reallity)
Le projet Hekkah est une identité numérique qui s'anime par une kinect, et nourrie du flux des messages facebook produits par les amis d'Hekkah
Enfin le grand générique, utopie d'Antoine SCHMITT qui propose à chaque visiteur de s'inscrire préalablement dans un registre, base de données des noms de l'humanité
On ne peut que être attentif aux noms qui passent, certaines sont farfelus
Ici Franck LESGOURGES (Frao) s'est enregistré
Moment détente
Le temps de quelques rencontres
Aurélie CHARLES expose la thématique des médias sociaux
Suite de la soirée : le jeudi multimédia avec Maxime MARION et Emilie BROUT, introduits par Aurélie CHARLES, le temps de quelques réglages
Les techniciens à la régie son
Le public attentif
Nous ont rejoint le directeur et le scénographe de Cap Sciences (lieu de Bordeaux qui accueillera l'exposition de juillet à octobre 2011)

Maxime et Emilie se présentent, jeunes artistes diplômés
Leur oeuvre présentée dans le cadre de la Médiathèque, The road between us
Géolocalisation, google earth, flick'r, routes imaginaires, rencontres improbables

D'autres projets sont présentés, comme Damoclès
Détournement de scènes de cinéma, comme ici de KUROSAWA, où il devient possible de commander le héros dans ses déplacements, tourner à droite, ou à gauche, et ainsi reporter indéfiniment une scène clef : le héros découvrant un cadavre dans la forêt
Joyeux moment de démontage, fin de soirée conviviale et pleine de rires au Café des Arts - Bordeaux

photos Anne ASTIER

Medias-Cité : accueil d'artistes en Aquitaine

Installée en Aquitaine depuis 1997, Médias-Cité est une association permettant l'éveil aux outils numériques au sein des structures culturelles ou éducatives, par une mise en réseaux et mutualisation des ressources
L'équipe de Médias-Cité (ici Aurélie CHARLES et Claire LAFARGUE) est venue accueillir Maxime MARION et Emilie BROUT, ainsi que Anne ASTIER, 3 artistes parmi les 9 ayant produit 6 oeuvres numériques du parcours interactif installé à la Médiathèque de Mérignac
Petite halte aux bureaux de Médias-Cité, à Saint Médard en Jalles
Claire LAFARGUE, responsable de l'information et de la communication
Affichage dans les escaliers
Médias-Cité, suivez la flèche
Aurélie CHARLES, ingénieur des projets récemment intégrée à l'équipe, et le régisseur multimedia, anciennement régisseur cinéma
Le directeur Gérald ELBAZE, vite attachant par son humour, la pertinence de ses connaissances et son sens du management humain
ici en conversation avec les artistes Maxime MARION & Emilie BROUT
Vue sur les bureaux et le reste de l'équipe
Une petite visite avant de rejoindre la Médiathèque de Mérignac où va avoir lieu le finissage de l'exposition "Médias sociaux : regards d'artistes"

Les aventures virtuelles de Fleurdevie Resident

Pendant toute la durée de l'exposition "Medias sociaux regards d'artistes" à la Médiathèque de Mérignac, je me suis parfois connectée avec Mariaka NISHI et j'ai fait de mon mieux pour entrer en relation avec l'avatar Fleurdevie Resident, avatar spécialement créé par Médias-Cité pour être mis à disposition du public
12 Mars : ce jour-là, Fleurdevie a de grandes oreilles et un grand nez
Il me répond pour la 1e fois
Marine
bonjour, je mappelle marine et toi ? j'ai 11 ans et jadore cette expo!!!!:) je trouve sa fantastique! bon ma maman mappelle je dois y aller merci pour tout!
Jean-Michel
bonjour, donc c'est votre musée virtuel et personnel, quelle est votre oeuvre préférée ? le tableau qui vous plait le plus ? en fait moi je travaille là, ce sera un plaisir de vous rencontrer
c'est sympa ce monde virtuel où on peut te parler et voir tes oeuvres, j'aime beaucoup, de loin le plus intéressant de mon point de vue
mais pourkoi t'as pas de vêtement ? :)
je vais écrire mes impressions sur ton livre d'or
Je travaille dans la médiathèque au bureau information jeunesse Audrey

bonjour, audrey d, enchantée
quel incroyable endroit ! c'est captivant !
^^ok, et donc on peut se téléporter avec les cercles bleus "derrière moi"
ah ok ! ^^ c'est vrai c'est marrant de se parler par personnage virtuel
on comprend mieux en testant l'expo du coup ! c'est vraiment très intéressant
eh bien merci pour cette visite et cette rencontre, ça m'a fait extrêmement plaisir ! félicitation pour cette expo !! je t'ai laissé un petit mot ! ;)

inconnu
inconnu
inconnu
inconnu dans une autre expo (L'échelle de l'ange)
Quentin

Combien de temps pour préparer une exposition de ce type ?
Et comment avez-vous trouvé tous ces tableaux ?
Vous devez y passer longtemps dans la journée pour entretenir le site, non ?
C'est marrant quand on vole
moi je ne suis pas encore inscrit sur le site mais maintenant je vais le faire ! :) vous pouvez me tutoyer, vous savez moi je suis un enfant, j'ai 13 ans bientôt

Sébastien (équipe Médiathèque, ramène au bercail l'avatar égaré)

merci sébastien, dis moi, clique sur atterrir, bravo, tu es le plus fort !! he tu as vu y'a un coquin qui a fait des super oreilles et nez

oui, on le trouve pas mal comme ca, on le garde !!

Jean-Luc
mais pourquoi cette communication avec un ordinateur????

internet nous rend la valeur du sens de l'information, de notre libre arbitre et de notre attitude créative, c'est pour cela que je trouve important de passer par les circuits de l'internet pour créer, et montrer

mais avec internet il y a du tri a faire

oui, et ce tri n'est pas mauvais, en ce sens que justement, c'est lui l'instrument de notre émancipation et responsabilisation

je commence a comprendre votre motivation

oui, je me sens de cette génération qui réapprend de nouvelles façons de faire, d'être, de penser, etc, tout cela dans la globalité que permet internet, cela nous donne la sensation d'appartenir à un vaste réseau de gens-ensemble, et non plus de soumis à la dictature d'un système
inconnu
Le jour de ma venue à Mérignac pour la 2nde fois, j'assiste en direct à diverses appropriations de l'identité de Fleurdevie :
L'adjoint à la culture
Frao
des enfants


Samir